Inventaire des immobilisations : le contexte règlementaire

Pourquoi faire un inventaire physique des immobilisations ?

Aujourd’hui, l’inventaire physique et le suivi des immobilisations est une obligation légale pour toutes les entreprises. Mais l’inventaire constitue également une réponse fiable et pertinente aux divers dispositifs nationaux et internationaux. Citons notamment, entre autres exemples :

  • La LSF, ou loi de sécurité financière de 2003,
  • La Loi Sarbanes-Oxley, loi fédérale américaine de 2002, également appelée SOX ou Sarbox,
  • Les normes internationales IFRS/IAS, pour les multinationales et les sociétés cotées en bourse,
  • L’instruction budgétaire et comptable M21 pour certains établissements publics.

Lors d'un inventaire, présentation d'une usine

L’inventaire et le suivi physique des immobilisations est particulièrement important pour les entreprises et les collectivités. A travers l’inventaire, il est ainsi possible de :

  • Connaître avec précision le patrimoine de l’entreprise, puisque les états financiers doivent refléter le patrimoine réel de la société,
  • Fiabiliser les données comptables de l’entreprise afin de garantir la sincérité des comptes,
  • Répondre aux exigences du contrôle interne.

Ainsi, un inventaire physique précis et complet, qui garantit un parfait accord avec la base comptable, est une condition nécessaire pour une bonne gestion des actifs corporels de la société. Grâce à l’inventaire, les comptes renvoient une image fidèle du patrimoine de la société au moment du bilan comptable, bilan qui engage la responsabilité des dirigeants et des commissaires aux comptes de l’entreprise.

Et au-delà des aspects légaux et réglementaires ?

Le suivi régulier des immobilisations apporte d’autres bénéfices à l’entreprise, bien au-delà des aspects légaux et réglementaires. Un suivi régulier et sérieux des actifs corporels de l’entreprise offre un certain nombre d’avantages.

En matière d’image, il est souvent très important de montrer la modernité et le dynamisme de son entreprise, notamment dans les secteurs qui connaissent une évolution technique permanente. En permettant de prendre en compte les mises au rebut, le suivi régulier des actifs évite à l’entreprise de renvoyer l’image d’un parc machines vieillissant.

De même, un inventaire régulier permet de réaliser un calcul précis des coûts de revient, quasiment en temps réel. Il est alors possible de travailler en permanence sur des bases analytiques précises et rigoureuses qui intègrent des coûts réalistes de matériel. Enfin, un contrôle précis des installations générales des bâtiments, notamment leur agencement, et leur aménagement, permet de détecter et corriger les erreurs d’affectation entre les immobilisations passibles d’une taxe foncière et celles que ne le sont pas.

Inventaire des immobilisations : solution interne ou société spécialisée ?

Dans la plupart des cas, que ce soit en termes de coûts ou d’efficacité, de très nombreux éléments militent pour une externalisation des inventaires des immobilisations auprès d’un professionnel reconnu comme Actidel.

4 bonnes raisons de choisir une société spécialisée

réunion pour faire l'inventaire physique des immobilisationsEn sous-traitant son inventaire à une société spécialisée, il est possible de multiplier les avantages, bien au-delà des questions de coût et de fiabilité. Cela s’explique parfaitement pour plusieurs raisons.

  1. Confier les inventaires des actifs à des ressources internes oblige à les détourner de leurs objectifs opérationnels. Cela représente pour l’entreprise un coût caché, mais bien réel, qui n’est pourtant jamais calculé. De plus, le personnel de l’entreprise est rarement formé pour une telle opération, ce qui peut conduire à des erreurs comptables dont le dirigeant ou le commissaire aux comptes devra porter la responsabilité.
  2. Lorsque l’inventaire est réalisé en interne, la solution consiste dans la très grande majorité des cas en un pointage du fichier des immobilisations, sans le rapprochement entre relevé technique et enregistrement comptable que permet l’inventaire physique externalisé.
  3. De plus, la technique d’inventaire par pointage n’est pas approuvée par les auditeurs, car elle ne leur permet pas un contrôle des opérations. L’inventaire par pointage ne garantit ni son exhaustivité ni sa correspondance avec les éléments comptables. A l’inverse, un inventaire des immobilisations exhaustif et réalisé « en aveugle » permet aux auditeurs d’établir la correspondance entre un bien physique et un actif immobilisé. Ils disposent de tous les éléments nécessaires à la certification des comptes.
  4. Aux yeux de l’administration fiscale, des éventuels auditeurs et des responsables financiers, faire appel à une société reconnue qui prend en charge la responsabilité de la mission d’inventaire donne à son rapport une dimension sécurisante impossible à obtenir avec un inventaire réalisé en interne.

Comment choisir le bon partenaire pour réaliser ses inventaires

Au moment de choisir son prestataire, il est donc important de valider sa capacité technique à mener à bien la mission. Pour cela, il convient de s’enquérir de la méthodologie employée et des compétences de ses collaborateurs. De ce point de vue, la société Actidel est un partenaire fiable, expert dans les inventaires des immobilisations en milieu industriel, et qui a su faire ses preuves au fil des années.

Plus d’infos sur l’inventaire des immobilisations par Actidel

Au-delà de la réalisation d’un inventaire physique des immobilisations ponctuel, un autre facteur doit être pris en compte pour choisir son partenaire. Il s’agit de sa capacité à assurer le suivi régulier des actifs dans la durée. Une telle aptitude montre la pertinence de sa méthode et la permanence de ses équipes, gage de qualité dans la durée. Ainsi, Actidel démontre jour après jour sa capacité à suivre durablement les actifs de ses clients grands comptes ou grosses PME/PMI.